Tout pour le bac
Phosphore

REUSSIR LE JOUR J

BAC 2017 : les secrets d'une bonne copie

Jean-Baptiste François

Publié le 12/04/2016

Dissertations, commentaires, compositions… l’objectif de ces épreuves est d’abord de contrôler vos connaissances. Mais aussi de vérifier vos capacités à comprendre un sujet, à ordonner vos idées, les cadrer, les argumenter, les illustrer, etc. Les profs et autres examinateurs sont également très pointilleux sur la qualité de la langue, de l’orthographe et de la présentation. Abonnés aux erreurs bêtes qui ne pardonnent pas, il est temps de revoir votre copie ! Voici, pas à pas, la marche à suivre.

Adoptez une présentation impeccable

Puisque vous ne serez pas là lors de la correction, votre copie est votre unique ambassadeur. Il vaut mieux qu'elle soit lisible, propre et bien présentée. Dans le cas contraire, vous prenez le risque de passer pour quelqu'un de désinvolte ou de négligé.

- Evitez les ratures, la multiplication des parenthèses dont le contenu doit être intégré dans le développement, l'écriture « pattes de mouche », ou encore l'encre bleue délavée sur laquelle le correcteur s'use les yeux...

- Rendez la structure de votre devoir visible ! Les trois grandes parties de votre plan vont chacune correspondre à un « bloc » textuel composé d'un ensemble de paragraphes. Entre ces trois parties, l'introduction et la conclusion. N'hésitez pas à sauter plusieurs lignes et à débuter chaque bloc par un alinéa.

- Respectez les codes. Les dates et numéros de lignes sont les seuls nombres que l'on écrit en chiffres dans une copie. Soulignez les noms d'œuvres. Ne rédigez pas non plus votre copie comme on écrit un texto ou un SMS. Les seules abréviations autorisées dans un devoir sont « p. » pour page et « l. » pour ligne. Même si le temps presse, oubliez « cl° » pour conclusion ou « pb » pour problème.

Rechercher dans tout le site







Publicite